La guerre entre la Chine et les Etats-Unis continue de battre son plein et pour faire aux sanctions américaines, Huawei, a décidé de faire appel aux développeur pour qu’ils proposent leurs applications sur sa boutique maison, l’AppGallery. Détails.


Les sanctions américaines ont eu pour conséquence la rupture de partenariat entre Google et Huawei et donc l’impossibilité pour ce dernier de profiter de tous les services Google, dont le plus important de tous, le Google Play Store.

Pour faire face à ce problème majeur, Huawei a décidé d’envoyer un mail à toutes les développeurs majeurs afin d’inciter ces derniers à proposer aussi leurs applications sur sa boutique, AppGallery.

« Dans les deux dernières années, Huawei a vendu plus de 350 millions de smartphones, dont la moitié environ dans les marchés occidentaux. Tous les smartphones Huawei proposent notre boutique officielle AppGallery préinstallée partout dans le monde, avec 270 millions d’utilisateurs actifs.

Nous avons constaté que votre formidable application Android XXX n’était pas encore disponible sur AppGallery. Dans le but de garantir un usage simple de votre application pour nos utilisateurs, Huawei s’engage à vous fournir un soutien complet pour vous aider à publier votre application dans AppGallery.Nous souhaiterions donc vous inviter à rejoindre notre communauté de 560 000 développeurs gratuitement, au sein de notre portail Huawei Developer. »

Huawei mise bien sur le nombre important de ses appareils vendus sur les marchés occidentaux pour inciter les développeurs à proposer leurs applications sur sa boutique, en effet, tourner le dos à Huawei reviendrait à mettre sur le carreau des millions d’utilisateurs et donc à un manque à gagner colossal.

Vos commentaires