Chaque année l’E3 est l’occasion idéale pour réunir les acteurs de l’industrie du jeu-vidéo afin de présenter les sorties qui marqueront et animeront l’année à venir. Cependant, cette édition 2019 a attiré moins de monde que prévu. Explication.


L’ESA (The Entertainment Software Association), les organisateurs du salon a pour habitude de dévoiler les chiffres de fréquentation du salon de l’E3 et pour cette édition 2019, le plus grand salon du jeu-vidéo a attiré pas moins de 66.100 visiteurs, son pire score depuis l’ouverture du salon au grand public en 2017. Pour avoir idée précise, en 2017, l’événement avait attiré 68.400 visiteurs tandis que l’édition 2018 avait réuni 69.200 visiteurs.


  • E3 2019 : 66,100 visiteurs
  • E3 2018 : 69,200 visiteurs
  • E3 2017 : 68,400 visiteurs (première année d’ouverture au public)
  • E3 2016 : 50,300 visiteurs
  • E3 2015 : 52,200 visiteurs
  • E3 2014 : 48,900 visiteurs
  • E3 2013 : 48,200 visiteurs (présentation de la nouvelle génération avec la PS4 et la Xbox One)

Mais pourquoi donc cette édition 2019 a-t-elle connu une baisse de sa fréquentation ? L’explication peut paraître toute simple mais il s’agit de la première édition où Sony, donc Playstation, avait décidé de faire l’impasse sur l’événement. L’absence d’un acteur aussi majeur que Playstation au salon, ainsi que ses exclusivités (Ghost of Tsushima, Death Stranding, The Last of Us Part II, pour ne citer qu’eux) aurait bien pu refroidir certains quant à leurs visites du salon. N’oublions pas l’absence remarquée d’un éditeur important du secteur, à l’image d’Activision au salon aurait lui aussi pu influencer la fréquentation de l’E3.

Vos commentaires