Le recteur de l’Université Alger 3, Cheriet Rabah, a annoncé mercredi à Alger, la généralisation prochaine de l’administration électronique (e-administration) au niveau de l’université et ce, dans le cadre de la démarche entreprise par celle-ci pour numériser le travail administratif et pédagogique.


Dans son allocution à l’occasion de la cérémonie de clôture de l’année universitaire 2018/2019, M. Cheriet a précisé que « la numérisation du travail administratif et pédagogique a été entamée, de même que beaucoup de prestations ont été fournies en ligne, et ce dans une démarche de généraliser l’e-administration à l’université dans les meilleurs délais« .

Ainsi, la plateforme « Progress » vient d’être alimentée avec tous les renseignements relatifs aux ressources humaines (étudiants, enseignants et travailleurs) et ceux relatifs aux aspects pédagogiques, ce qui a permis à l’université de procéder aux délibérations via cette plateforme, cette année,  » en toute transparence et avec maîtrise, réduisant ainsi les pratiques malsaines et consacrant le principe d’équité et de mérite« , a fait savoir M. Cheriet.

Le même responsable a également fait état d’achèvement de l’opération d’introduction des données relatives à la Bibliothèque nationale (BN) sur le site électronique de l’université et de la réception par la BN des mémoires et thèses sans avoir à se déplacer au Centre de recherche sur l’information scientifique et technique (CERIST) ainsi que de l’entame de la promotion de quatre revues au classement C, ce qui épargnera aux doctorants et chercheurs de rechercher des plateformes pour publier leurs travaux.

Il a également cité la création au profit de tous les enseignants et étudiants d’adresses mails professionnelles en vue de donner une meilleure lisibilité aux recherches de l’université, ainsi que la tenue de sessions de formation en vue de permettre aux enseignants de s’inscrire sur les moteurs de recherche scientifique, tels que Google Scholar.

Par ailleurs, le responsable de l’université a fait état de 13.000 étudiants ayant obtenu la licence et le master dans différentes spécialités, ainsi que de la soutenance de plus de 350 thèses de doctorat et de plus de 70 habilitations scientifiques.

Vos commentaires